Monaco est une principauté reconnue pour avoir un système de protection et d’assurance santé très performant et protecteur pour ses salariés et autres travailleurs indépendants. Le plus non négligeable, c’est qu’il n’est pas nécessaire de vivre à Monaco pour pouvoir bénéficier de ses avantages. En effet, il suffit de remplir certaines conditions de travail sur le territoire monégasque. Dans cet article, nous allons vous faire un rapide tour d’horizon de l’assurance santé Monaco.

comparateur mutuelle monaco

 

Les régimes sociaux obligatoires

À Monaco, les régimes sociaux obligatoires pour les salariés et les travailleurs indépendants sont gérées par des caisses sociales spécifiques. On retrouve notamment :

  • La caisse autonome de retraite, ainsi que la caisse de compensation des services sociaux : ces deux caisses gèrent tout ce qui touche à la santé et la retraite des salariés.
  • La caisse autonome de retraite des travailleurs indépendants, ainsi que la caisse d’assurance maladie des travailleurs indépendants : qui gèrent exactement la même chose que les deux précédentes, mais pour les travailleurs indépendants de Monaco.

À Monaco, ces causses ne prennent pas en charge les accidents du travail et tout ce qui touche aux maladies professionnelles. Les travailleurs doivent donc souscrire à une mutuelle santé Monaco, provenant d’une société d’assurances privée.

La Caisse de Compensation des Services Sociaux (ou CCSS)

La Caisse de Compensation des Services Sociaux est un organisme, uniquement à Monaco, qui gère principalement diverses prestations, tel que celles liées à la maladie, au décès, à l’invalidité et à la maternité. Cette assurance santé Monaco gère également les ayants droits de l’assuré, dès qu’ils résident, à Monaco, en Italie ou en France.

En France, on pourrait la comparer à la CAF puisque cette caisse gère également diverses allocations familiales, ainsi que l’allocation de rentrée scolaire ou de logement. Grâce à son budget dédié à l’action social, cette assurance santé Monaco peut faire des prêts à ses assurés.

La Caisse Autonome de Retraite (ou CAR)

Comme son nom l’indique, cette caisse d’assurance Monaco gère la retraite de ses salariés et comptabilise les points qu’ils obtiennent tous les mois.

Bon à savoir : les travailleurs de Monaco cotisent également à la retraite complémentaire française, conformément aux accords passés entre les deux gouvernements.

 

La Caisse d’Assurance Maladies des Travailleurs Indépendants (ou CAMTI)

Cette caisse d’assurance Monaco s’occupe du versement des prestations d’assurance maladie, maternité et d’accidents de tous les travailleurs indépendants, installés à Monaco.  Cependant, ces derniers doivent obtenir l’autorisation de pratiquer une activité libérale, artisanale, commerciale ou industrielle à Monaco. Là encore, les ayants droits (compagnes et enfants) peuvent bénéficier de cette assurance santé Monaco, à condition qu’ils ne puissent pas en avoir une ailleurs.

Dans ce cas-là, le foyer devra payer une cotisation tous les trimestres.

 

La Caisse Autonome de Retraite des Travailleurs Indépendants (ou CARTI)

La CARTI est un organise de droit privé, qui gère – en tant qu’assurance santé Monaco – es retraites des travailleurs indépendants monégasques. Là encore, il s’agit d’un système de répartition par points, comme pour les salariés.

Pour fonctionner, les points sont attribués selon la classe choisie par le travailleur (ce dernier à le choix entre 4 classes et plus la classe est élevée, plus les cotisation et “points” le sont également. Mais dans ce cas-là, le montant de la retraite sera beaucoup plus avantageux).

 

Le Service des Prestations Médicales de L’état (ou SPME)

La SPME est la caisse d’assurance santé Monaco qui concerne les fonctionnaires titulaires de la communauté, ainsi que les agents d’État et les suppléants. Pour cette partie des travailleurs, la SPME offre également des droits aux enfants des titulaires, dès lors qu’ils ont moins de 21 ans et qu’ils sont toujours scolarisés.

comparateur mutuelle monaco